Tunisie, loin du printemps

Imprimer

Le 25 juillet dernier, le président tunisien Kais Saied renvoyait le gouvernement et suspendait le parlement, s’arrogeant des pouvoirs exceptionnels. Ces mesures remettent en cause le cadre et les droits démocratiques obtenus par la chute du dictateur Ben Ali en 2011.

Pour lire la suite de l'article suivre ce lien:

https://solidarites.ch/journal/395-2/tunisie-loin-du-printemps/

Lien permanent Catégories : Tunisie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.