23/02/2019

Bilal Hassani, CONTRE L'HOMOPHOBIE, LE RACISME ET LE PINKWASHING D'ISRAËL

Bilal Hassani, jeune de 19 ans qui se revendique queer et homosexuel, représentera la France au concours de l'Eurovision en mai prochain à Tel Aviv dans l'état d'Apartheid d'Israël. Sa chanson Roi sélectionnée par le public français est un hymne à l'affirmation de soi et une célébration de la différence. Depuis sa victoire, Hassani a fait l'objet d'une campagne de haine homophobe, transphobe et raciste d'une violence inouïe sur les réseaux sociaux. Cette campagne de haine n'a pas épargné la Suisse, avec les attaques homophobes de Laurent Leisi, Conseiller municipal en Ville de Genève.

Lire la suite

17:36 Publié dans BDS, Islamophobie, LGBTIQ, Oppressions, Palestine | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

11/02/2019

Introduction du livre de Joseph Daher : Le Hezbollah Un fondamentalisme religieux à l’épreuve du néolibéralisme

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Le Hezbollah a été fondé en 1985 durant une période d’intense crise politique caractérisée par la guerre civile et l’invasion du Liban par Israël en 1982. Il fut d’emblée créé comme un mouvement politique islamique mettant l’accent sur la résistance armée contre Israël et basé dans les territoires peuplés par les populations chiites du Liban. Depuis des années, le Hezbollah est apparu pour beaucoup – tant au Liban que dans le monde arabe – comme la seule force capable de résister aux agressions israéliennes et à la mainmise occidentale et de leurs alliés, les monarchies du Golfe, sur le pays. À la suite des différentes guerres d’agression israéliennes contre le Liban, et plus particulièrement l’invasion de 2006, le Hezbollah est devenu célèbre en raison de sa force militaire disciplinée, de ses moyens propagandistes et de son aptitude à résister efficacement à l’État d’Israël. Dans les manifestations qui se sont déroulées en 2006 dans les principales capitales arabes, on brandissait les portraits de Hassan Nasrallah, le secrétaire général du mouvement. Même dans les monarchies du Golfe, où règnent des régimes traditionnellement hostiles au Hezbollah, des figures importantes, certes minoritaires, comme le riche homme d’affaires koweïtien Nasser Al-Kharafi, avaient, après la guerre de 2006, publiquement encensé le groupe (Farid, 2001 ; Wehbe, 2011)1.

Lire la suite

10:59 Publié dans fondamentalisme religieux, Hezbollah, marxisme, résistance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Tunisie: DES LUTTES ET DES MOBILISATIONS SOCIALES PERMANENTES

Le 17 janvier, une grève générale a été massivement suivie à travers le pays. Huit ans après la révolution, les Tunisien·ne·s connaissent toujours la pauvreté et le chômage tandis que leur gouvernement se plie aux politiques d’austérité du FMI.

Lire la suite

10:57 Publié dans résistance, Tunisie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |