18/05/2018

Trump renforce l’instabilité régionale et internationale

Donald Trump a tenu sa promesse. Le président américain a annoncé le 8 mai que « les États-Unis vont se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien », aussi appelé le Plan d’action conjoint (Joint Comprehensive Plan of Action, ou JCPOA en anglais) passé en 2015 entre l’Iran et le groupe P5+1 (États-Unis, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Russie et Chine), mêm si l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a déclaré a de nombreuses reprises que l’Iran avait coopéré de façon satisfaisante avec l’Agence et que les sanctions pouvaient être levées. Le retrait états-unien de cet accord a déjà augmenté les tensions régionales et internationales.

Lire la suite

10:09 Publié dans Etats Unis, Iran | Lien permanent | Commentaires (55) | |  Facebook | | | |

25/04/2018

La répression continue et meurtrière dans la bande de Gaza

 À ce jour, il y a eu quatre mobilisations populaires massives dans le cadre de la série de manifestations de la Grande Marche de Retour qui a commencé le 30 mars. Chaque manifestation a été accueillie par des réponses meurtrièress de l'armée d’occupation israélienne, qui a assassiné 40 Palestiniens à Gaza depuis le 30 mars. Plus de trente personnes, dont quatre enfants et deux journaliste, ont été mortellement blessées lors des manifestations. Plus de 1 600 autres Palestiniens ont été blessés par les tirs des balles réelles, résultant en des "blessures horribles" susceptibles de laisser beaucoup d'entre eux avec des handicaps permanents selon de nombreux médecins. En même temps, aucun décès n'est survenu du côté de l'occupant israélien.

Lire la suite

18:37 Publié dans Etats Unis, Palestine, résistance | Lien permanent | Commentaires (26) | |  Facebook | | | |

04/02/2018

Ankara lance une nouvelle guerre contre les Kurdes à Afrin en Syrie

Depuis le 20 janvier 2018, l'armée turque assistée par des milices à la solde de la Turquie de l'opposition armée syrienne, en grade majorité des forces conservatrices islamiques et réactionnaires, a lancé une offensive aérienne et terrestre à grande échelle, baptisée «Opération Rameau d’olivier» sur la province d'Afrin située au nord-ouest de la Syrie avec une population majoritairement kurde contrôlée par Parti de l'Union Démocratique (PYD) et ses Unités de Protection du Peuple (connus sous les noms des YPG).

Environ 150 civils (Kurdes, Arabes, Arméniens et autres) ont été tués depuis le début de l'opération et de nombreuses destructions ont été causées par les bombardements de l’aviation turque.

Au même moment, le régime autoritaire et criminel de Bachar al-Assad et l’aviation russe continue ces bombardements et ses offensives militaires contre les régions de la Ghouta orientale et d’Idlib qui ont causé la mort de plusieurs centaines de civils et des déplacements de populations civiles massifs ces dernières semaines. Il y a un consensus entre toutes les puissances internationales et régionales pour le maintien du régime meurtrier à Damas avec Bachar al-Assad à sa tête au nom de la « guerre contre le terrorisme ». C'est ce consensus qui donne « carte blanche » au régime syrien de continuer ses crimes à une large échelle.

Lire la suite