Bilal Hassani, CONTRE L'HOMOPHOBIE, LE RACISME ET LE PINKWASHING D'ISRAËL

Imprimer

Bilal Hassani, jeune de 19 ans qui se revendique queer et homosexuel, représentera la France au concours de l'Eurovision en mai prochain à Tel Aviv dans l'état d'Apartheid d'Israël. Sa chanson Roi sélectionnée par le public français est un hymne à l'affirmation de soi et une célébration de la différence. Depuis sa victoire, Hassani a fait l'objet d'une campagne de haine homophobe, transphobe et raciste d'une violence inouïe sur les réseaux sociaux. Cette campagne de haine n'a pas épargné la Suisse, avec les attaques homophobes de Laurent Leisi, Conseiller municipal en Ville de Genève.

Face à cette déferlante homophobe et raciste, nous affirmons notre solidarité avec Hassani. Dans le cadre de sa lutte contre toutes les formes d'oppressions, nous nous joignons aux appels exhortant Hassani à boycotter l'Eurovision qui se tient en Israël, et qui constitue une opération de « blanchiment » des crimes continus de cet État contre les palestinien·ne·s. 

Cette demande s'inscrit à la suite de l'appel lancé par BDS et près de 90 organisations de libération queers et trans de Palestine et de communautés LGBTIQA* du monde entier à boycotter le concours de l'Eurovision 2019 en Israël. Les signataires condamnent l'utilisation honteuse de l'Eurovision par Israël, afin de « détourner l'attention de ses crimes de guerre contre les Palestiniens » et de poursuivre « sa stratégie de pinkwashing, l'utilisation cynique des droits des homosexuel·le·s afin de détourner et de normaliser l'occupation, la colonisation et l'apartheid israélien ». Combattons toutes les formes d'oppressions, nos luttes sont liées.

JD

article publié dans le journal solidaritéS

https://www.solidarites.ch/journal/d/article/9110

Les commentaires sont fermés.