09/07/2018

Turquie «VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE VOLÉ L'URNE, MAIS L'AVENIR NOUS APPARTIENT»

L'AKP, allié du parti d'extrême droite fascisant MHP, a remporté les élections présidentielles avec 52% des suffrages. Des fraudes et des irrégularités électorales ont également eu lieu en faveur de l'AKP et d'Erdogan.

L'AKP n'a cependant pas gagné la majorité qualifiée tant convoitée qui lui aurait permis de modifier la Constitution pour accroître encore son pouvoir. Le parti d'Erdogan n'a obtenu que 42% des voix aux élections législatives; il dépend donc du MHP pour avoir une majorité simple au Parlement. Le Parti républicain du peuple (CHP) a quant à lui conquis 22% des citoyen·ne·s et son candidat à l'élection présidentielle, Muharrem Ince, a obtenu 30,6% des voix.


 

Malgré les obstacles et la répression terrible qui s'abat sur ses membres, le Parti démocratique des peuples (HDP) a réussi à dépasser le seuil des 10%, lui permettant non seulement d'entrer au Parlement, mais même d'améliorer son précedent score en passant de 59 à 68 député·e·s. Une véritable victoire dans un pays qui a notamment mis sous tutelle la grande majorité des communes kurdes et qui a démis (et souvent emprisonné) les maires élus. Le candidat du HDP à la présidentielle, Selahattin Demirtas, a mené une campagne très limitée depuis sa cellule d'Edirne, où il est incarcéré injustement. Il a néanmoins remporté 8,4% des voix.

À la suite des éléctions, les attaques du gouvernement turc d'Erdogan et de son parti se sont poursuivies contre le HDP. Le ministre de l'intérieur turc a par exemple menacé de mort la co-présidente du HDP, Pervin Buldan. En même temps, le gouvernement turc continue ses agressions militaires en Iraq et en Syrie contre les forces kurdes affiliées au PKK.

Erdogan bénéficiera désormais de pouvoirs considérablement renforcés en vertu d'une nouvelle constitution approuvée par référendum le 16 avril 2017, tandis que l'AKP continue de consolider sa domination sur l'écrasante majorité des pouvoirs et institutions publiques. L'autoritarisme du régime turc va très certainement encore se renforcer, de même que la répression qui l'accompagne contre toute voix dissidente. Mais les forces progressistes et démocratiques du pays, avec à leur tête le HDP, n'ont pas dit leur dernier mot, comme le symbolise ce slogan apparu sur les murs dans les régions kurdes après les éléctions: «Vous avez peut-être volé l'urne mais l'avenir nous appartient».

Joseph Daher

Article publié dans le journal solidaritéS: https://www.solidarites.ch/journal/d/article/8764

16:03 Publié dans Oppressions, question kurde, Turquie | Lien permanent | Commentaires (52) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous savez M. Joseph Daher qu en Turquie Erdogan est l équivalent de Macron et vice versa sauf que Macron est soft et Erdoagan est un hard.

Par contre pour les dirigeants criminels, chez Nétanyahou, la peur a changé de camp depuis fin 2017. Il est en fin de règne ce qui n est pas le cas pour Macron et Nétanyahou...

Écrit par : Charles 05 | 09/07/2018

Répondre à ce commentaire

Si erdogan gesticule autant, c'est qu'il s'accroche et il sait qu'il va bientôt disparaître, en Turquie ceux qui abusent ne repartent pas par la porte d'entrée.

Cependant, il faut reconnaître qu'il sait comment agir avec certains réseaux russes et il semble savoir à qui il s'adresse.

Dès lors, il dépend de ces "réseaux" russes, je n'aimerai pas être à sa place !

Il est tenu comme un gardon au bout d'une ligne.

Il n'avait pas d'autre choix après avoir vendu pour son propre compte la moitié de la Turquie par l'intermédiaire de réseaux sous le contrôle de personnages qui e tiennent et qui ne vont pas le tenir beaucoup longtemps.

Pourquoi aurait-il versé des centaines de millions pour acheter des S-400 ?

C'est une des questions qui dérange le plus et à laquelle peux répondent !

Écrit par : Corto | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Je vois que certains n'y connaissent rien en armement, toutes les armes stratégiques dans les mains de cette armée dont 90% des généraux sont incarcérés est totalement impuissante, même face à la principauté de Monaco.

Militairement, la Turquie ne vaut un rouble, erdogan le sait, toutes les armes, les armes balistiques et "aéroportées" seraient inutilisables si leurs fournisseurs décident d'en bloquer certains codes, comme c'est le cas avec les drones que la Turquie avait achetée à Israël ; inutilisables !

Ils ont, à la hâte, tenté de produire leurs drones, fiasco total !

Les F-16 de l'armée de l'air turque, fonctionnent en mode "limité", ils seraient incapables de mener des combats. leurs commandes sont au ralenti !

Ce qui signifie qu'erdogan sait qu'il n'a plus la moindre influence dans la région, les S-400 qu'il a acheté aux russes ne serviraient que pour garantir sa protection personnelle, pour ainsi dire, il n'a jamais été aussi vulnérable et la Turquie est en train de sombrer à cause des pillages systématiques organisés par sa clic familiale et quelques proches. La monnaie est en chute libre et les turcs n'en peuvent plus, les entreprises font faillites sur faillites, et comme je l'ai dit, il ne va repartir par la grande porte, sa fin sera fatale !

Écrit par : Corto | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Avec la nouvelle Constitution, il est a prévoir que les regles du jeu électoral vont etre changés afin que ce qui est aujourd`hui une majorité simple devienne, par la magie de l`arithmétique électorale, une majorité absolue. Cela dit, il faut reconnaitre qu`il y a bien plus de Turcs a soutenir Erdogan que ne peut en revendiquer tout autre politicien du pays. Je crois qu`il faut respecter la volonté populaire meme si celle-ci nous parait diverger des valeurs que nous pourrions avoir en Europe de l`Ouest. C`est d`ailleurs pareil en Hongrie ou en Pologne en ce moment.

Écrit par : JJ | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Comme d`habitude, Corto raconte n˙importe quoi faire de la désinformation et dédouaner les marchands d`armes. Erdogan n`est pas idiot, il ne dépense pas des milliards en armement inutilisables. On pu voir a l`époque que l`armement acheté par Kadhafi aux marchands d`armes occidentaux était bel et bien opérationnel.

Écrit par : JJ | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Dédouaner qui, les généraux russes qui vendent des armes à erdogan ?

Écrit par : Corto | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

La grande majorité des armes sophistiquées équipant l`armée turque proviennent de l`Occident (surtout USA) et si l`armée turque venait a etre engagée dans une guerre sérieuse, ce serait plus probablement contre la Russie.

Écrit par : JJ | 10/07/2018

Une guerre Turquie/Russie, et après c'est "Corto" qui raconte n'importe quoi !!

La moitié de la Russie est sur des zones turcophones, ne pas croire que la Russie serait en mesure après le cas tchétchène de recommencer ce genre de déroute, car combien de mères russes pleurent encore sur les tombes de leurs enfants morts lors des guerres tchétchènes, je parle de mères russes, (sans oublier bien-sûr, les mères tchétchènes). La Russie a laissé beaucoup de plume dans ce conflit ethnique, même si ce fut un massacre coté musulman.

Lors de l'accrochage qui s'est traduit par la destruction d'un avion russe par l'armée turque, la Russie n'a pas bronché. Poutine a dû faire des cauchemars suite à ce camouflet turc.

Si cette fois, un conflit entre la Russie et un ennemi musulmans redémarre, cela risque bien de réveiller quantité de vocations parmi les musulmans vivant en Russie ainsi que dans les "républiques" ex-soviétiques.

Donc aucun risque de voir la Russie s'embarquer dans ce genre de bourbier, par contre, coté turc, le voisin iranien commence à s'agiter un peu trop au goût des nationalistes turcs, de sérieuses frictions pourraient venir de cette frontière.

Écrit par : Corto | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

Je me permets de revenir sur mon texte publié sur la page précédente de ce blog duquel les commentaires ont été fermés avant que je puisse avoir mon droit de réponse.

J avais dit que 50 résolutions de l ONU (Assemblée Générale et Conseil de sécurité) ont été balayées par Israel avec arrogance alors que d autres pays ont été rasés par une seule décision, comme quoi...

Un contradicteur,, peu respectable (Corbo), avait contesté que ceux sont 30 et non pas 50 mais il n a pas tapé dans le mille...

J aborde, quand même "dans son sens" car elles ne sont pas au fait 50 mais bel et bien 71 jusqu à 2003, dont acte!
-------------------------

Voici la liste des 71 en question jusqu à 2003:

Voici une liste complète de toutes les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU qu’Israël a refusé de respecter. Le nombre total de résolutions défiées par Israël s’élève à 71 (7 mars 2003)

Résolutions non respectées par Israël les:

106 - 111 - 127- 162- 171- 228- 237- 242- 248- 250- 251- 252 256- 259- 262- 265- 267- 270- 271- 279- 280- 285- 298- 313 316- 317- 332- 337- 347- 427- 444- 446- 450- 452- 465- 467 468- 469- 471- 476- 478- 484- 487- 497- 498- 501- 509- 515 517- 518- 520- 573- 587- 592- 605- 607- 608- 611- 636 - 641 672- 673- 681- 694- 726- 799-1052- 1322- 1402- 1405- 1435
-------------------------

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 10/07/2018

Répondre à ce commentaire

le 3/4 de ces résolutions ne condamnent personne !

Ensuite, combien de résolution pour la Syrie et ses 600'000 syriens massacrés, gazés et torturés à mort ?

Écrit par : Marianne | 11/07/2018

Répondre à ce commentaire

Merci @Mme Marianne pour votre remarque judicieuse et honnête:" Ensuite, combien de résolution pour la Syrie et ses 600'000 syriens massacrés, gazés et torturés à mort ?"

Effectivement ni l Assemblée Générale ni le Conseil de sécurité n a pipé mot au sujet de ces assassinés (comptabilisés selon par l OSDH liée à la MI 6, Military Intelligency des services secrets britanniques). Les civils assassinés en Syrie ont été exécutés par Daech et Al Qayda dont 2600 (chiffre donné par Israel) coupeurs de tête ont été soignés et requinqués par M. Netanyahou qui les a visités dans les hôpitaux militaires de campagne de Tsahal au Jolan occupé puis renvoyés en Syrie pour continuer à couper des têtes. De même pour le Sultan Erdogan quia délégué sa fille Sumaya à hfaire de même que Netanyahou tandis que son fils achetait le pétrole syrien à Daech.

In fine, les deux escrocs de Hollande et Fabius n avaient ils pas appliqué leur règle de soutien à Al Nosra(donc Al Qayda du nébuleux Ben Laden) qui "fait du bon boulot en Syrie" en 2012, dixit.

Faut il aussi rappeler le rôle de Lafarge qui a versé des millions à Daech/Al Nosra/ASL...afin qu ils perdurent leurs "oeuvres"...

Vous voyez que vous avez eu bien raison...

Merci et Bien à Vous @Marianne,
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 11/07/2018

Merci @Mme Marianne pour votre remarque judicieuse et honnête:" Ensuite, combien de résolution pour la Syrie et ses 600'000 syriens massacrés, gazés et torturés à mort ?"

Effectivement ni l Assemblée Générale ni le Conseil de sécurité n a pipé mot au sujet de ces assassinés (comptabilisés selon par l OSDH liée à la MI 6, Military Intelligency des services secrets britanniques). Les civils assassinés en Syrie ont été exécutés par Daech et Al Qayda dont 2600 (chiffre donné par Israel) coupeurs de tête ont été soignés et requinqués par M. Netanyahou qui les a visités dans les hôpitaux militaires de campagne de Tsahal au Jolan occupé puis renvoyés en Syrie pour continuer à couper des têtes. De même pour le Sultan Erdogan quia délégué sa fille Sumaya à hfaire de même que Netanyahou tandis que son fils achetait le pétrole syrien à Daech.

In fine, les deux escrocs de Hollande et Fabius n avaient ils pas appliqué leur règle de soutien à Al Nosra(donc Al Qayda du nébuleux Ben Laden) qui "fait du bon boulot en Syrie" en 2012, dixit.

Faut il aussi rappeler le rôle de Lafarge qui a versé des millions à Daech/Al Nosra/ASL...afin qu ils perdurent leurs "oeuvres"...

Vous voyez que vous avez eu bien raison...

Merci et Bien à Vous @Marianne,
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 11/07/2018

Si selon vous, la terre entière est pourrie et que seul le régime syrien représente un exemple pour l'ensemble de la planète, soit !

Mais surtout n'oubliez pas que tout à commencé avec de simples manifestations réprimées avec des balles réelles. Et ne pensez pas que le régime syrien est au bout de ses problèmes, ça ne fait que commencer. Il ne s'agit nullement d'un confit entre un régime totalitaire et d'éventuels terroristes, il s'agit d'un conflit entre sunnites et chiites et ça fait depuis 1'400 ans qu'il continue.

Écrit par : Marianne | 12/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ce que certains ne comprennent pas, c'est que Bashar est très satisfait de la position israélienne en ce qui concerne la présence iranienne en Syrie, et la Turquie également !!

Écrit par : Corto | 12/07/2018

Répondre à ce commentaire

Turquie «VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE VOLÉ L'URNE(...) M. Joseph Daher titre son article-chapeau.

Connaissez vous cette blague qui circule en Turquie suite aux élections récentes qui a encore renforcé considérablement le Pouvoir d Erdogan?

Le haut fonctionnaire chargé d annoncer les résultats de ces élections s est présenté auprès d Erdogan en lui disant: "Voulez vous qu on annonce les résultats des votes toute suite? Et Erdogan lui répond:"Abruti, attend un peu que les urnes soient ouvertes".

Écrit par : Charles 05 | 15/07/2018

Répondre à ce commentaire

L'islam méprise le système de scrutin démocratique, pas de surprise, erdogan est en phase avec sa doctrine, seulement, un problème, il ne peut prouver son ascendance directe avec son prophète, en fait, pour l'islam, c'est un usurpateur !


Ce que dit Charles n'est pas une blague, des journaux ont annoncé le pourcentage des élections avant le comptage des scrutins, avec les mêmes pourcentages que ceux annoncés après le comptage !!

Écrit par : Marianne | 15/07/2018

Répondre à ce commentaire

Quand on sait que la Turquie fait part des 6 autres pays dits "démocratiques"(Boff...) mais pro-terroristes ( l un n empêche l autre), cette situation turque n est plus une exception.

Même le fiston Bilal Erdogan (Bilal était le prénom du Mouazzen du prophète Mohamed, chiche...!) achetait à Daech le pétrole syrien volé par Daech pour le faire couler dans les stations d essence européennes et américaines via les grandes multi-nationales pétrolières complices comme lui des terroristes (comme Lafarge, par exemple...).

Et même sa fille Sumaya Erdogan, elle s occupait (comme Netanayou) de faire soigner les coupeurs de tête (de Daech et d Al Qayda) dans des hôpitaux militaires turques de campagne afin de les requinquer puis les renvoyer de nuovo afin de continuer leurs oeuvres en Syrie, oeuvres de coupeurs de tête (bis comme Nétanayahou...). Il faut dire que ces 7 pays ont participé aux soutiens de Daech et d Al Qayda/Al Nosra en Syrie. Les USA en tête faisaient la Coordination et les planning et les 6 autres pays faisaient (et font à ce jour) l autre sale boulot....

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 15/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ce qui ne joue pas dans votre diatribe, c'est que vous accusez les autres de "terroristes" en prenant partie pour des terrorismes d'états, c'est trop facile !

Israël n'accueille pas des "terroristes" à sa frontière avec la Syrie mais des civiles, saviez-vous qu'il existe des civils en Syrie ?

Que tous ceux qui contestent le pouvoir syrien en place ne sont pas des terroristes !

Que les coupeurs de têtes comme vous les appelez très justement, évitent de se rendre en Israël, même si parmi ceux qui ont passés la frontière israélienne, certains sont effectivement des terroristes, Israël sait comment les traiter et ils sont pas moins de 300 enfermés dans des prisons israéliennes.

Par contre, on pourrait aussi poser la question de savoir jusqu'où ces coupeurs de têtes ne servent d'alibis à bashar pour ses nombreuses attaques sur des civils sunnites, ce qui en fait le principale allié de daesh, puisque des deux cotés ils massacrent les mêmes civils !

Les principales cibles en Syrie sont les civils désarmés et ils sont persécutés autant par les troupes de bashar que par les membres de daesh et autres qui, eux retournent en Europe sans rencontrer trop d'obstacles, à en croire nos médias !!

Écrit par : Corto | 16/07/2018

Répondre à ce commentaire

Le Golan occupé par Israel doit absolument revenir et il va revenir à son propriétaire, le peuple syrien tant que le Gvt Syrien et ses alliés, la Russie et l Iran (alliés légitimes comme les USA et la Saoudie sont les alliés d Israel au mêm tarif, non?) sont décidés à ce que la Syrie défende légitiment son droit reconnu par toutes les lois internationales. Dura lex sed lex! (La loi est dure mais c est la Loi!)

Bien à Vous M. Joseph Daher.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/07/2018

Répondre à ce commentaire

La Syrie a attaqué au travers de plusieurs guerres l'état d'Israël et cela en profitant des hauteurs du Golan, la Syrie a perdu ces guerres, il y a bien eu une résolution qui semblerait traiter de la question, mais elle n'a jamais été confirmée par l'assemblée générale de l'onu et qui obéi à l'onu ?

Poutine ?

Charles défend Poutine contre vent et marées et ne fait pas référence à la résolution 68/262 de l'Assemblée générale des Nations unies !

Parfois Charles est un ardent défenseur des résolutions de l'onu et parfois elles semblent s'effacer dans sa mémoire !

Aussi il nomme le Golan en utilisant la version hébraïque du nom dédié à cet endroit !

Qu'il ne s'en fasse pas, Donald Trump et Vladimir Poutine sont tous les deux des fans de Benjamin Netanyahu et les bases iraniennes en Syrie continuent d'exploser au rythme d'une aiguille sur un cadran de montre !

Tout cela sans que la chère organisation ne pipe le moindre mot !

Que ce passe t-il, Charles, votre très chère onu serait en panne de résolution ?

Même la presse se tait, il y a 3 jours, c'était la xième attaque inexplicable qui anéantissait des installations iraniennes en Syrie et rien, mais rien dans la presse et encore moins dans les corridors fréquentés par les fils de dictateurs placés dans cette si charmante bourgade genevoise ?

Ca doit vous mettre hors de vos gonds, non ?

C'est à Friedrich Nietzsche que l'on doit cette maxime :

"Le plus grand danger de la bombe est dans l'explosion de bêtise qu'elle provoque."

Et si je disais à Charles que bientôt la Syrie sera le principal allié d'Israël ?

(si ce n'est pas déjà le cas)

Trump, Poutine et Netanyahu se sont rencontrés récemment, uniquement pour traiter du cas syrien et du rôle qu'Israël va devoir assumer dans la région, c'est la raison pour laquelle l'UE et l'onu deviennent de plus en plus "provinciales" dans ce monde enfin uni !

Fini la zizanie imposée par le molah barak-hussein !!!

Écrit par : Marianne | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Par contre, c'est la France, la Belgique et quelques autres territoires européens envahis par les mouvances migratoires, qui vont hériter des fougues islamistes !

La si chère organisation tant appréciée par Charles va devoir faire des comptes, depuis 70 ans quelle distribue plus de 90% de ses budgets alloués aux soi-disant "palestiniens" ce qui a provoqué la mort de millions de vrais réfugiés ailleurs sur la planète restés abandonnés, comme les 600'000 victimes massacrées au Darfour sans qu'aucun gouvernement ne bouge le petit doigt et sans que l'onu ne prononce une seule fois le nom "Darfour", le bial de cette onu est déplorable et complice des pires atrocités commises ces dernières décennies !

Écrit par : Marianne | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Charles écrit :

" le peuple syrien tant que le Gvt Syrien et ses alliés, la Russie et l Iran (alliés légitimes comme les USA et la Saoudie sont les alliés d Israel au mêm tarif, non?)"

La différence est que, Trump n'a pas reçu 7 le mollah en chef à la Maison-Blanche comme Poutine a reçu le premier ministre israélien !!!!!!!

Poutine est devenu un ami proche de Netanyahu, on ne peut dire de même en ce qui concerne Trump et ses homologues iraniens, pour le moins qu'on puisse dire !


Charles, dans chacun de vos commentaire, il y a chaque fois des trucs qui ne jouent pas !

Comme ce que je viens de souligner !!

Écrit par : Marianne | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Les présidents Donald Trump et Vladimir Poutine ont apporté leur soutien à la sécurité d’ Israël lors de leur sommet d’Helsinki le lundi 16 juillet, après que le Premier ministre Binyamin Netanyahu leur a dit retirer ses objections au fait que l’armée syrienne réinstaure sa ligne d’avant-postes dans le le district de Quenitra, y compris en reprenant le contrôle du passage frontalier d‘Ein Zivan-Quneitra. C’est le seul point de transit entre Israël et la Syrie. Certaines sources révèlent que Poutine a insisté pour que l’armée syrienne prenne le contrôle de ce passage, de la même manière qu’il a stipulé le transfert à la Syrie du passage de Nassib vers la Jordanie.

Lundi matin, l’armée syrienne a capturé les collines stratégiques de Tel Al Harrah, aux mains des rebelles depuis 2014. Cette ligne de positions sur la colline est la clé pour contrôler le district de Quneitra. Nos sources militaires notent qu’il n’y a seulement que 20% de l’armée syrienne qui se compose de soldats syriens ; les 80% restants sont des membres du Hezbollah et d’autres milices chiites fidèles à l’Iran. La victoire syrienne et alliée d’aujourd’hui amène donc ces forces pro-iraniennes hostiles à 3 ou 4 km de la frontière du Golan [et non pas 80 km, comme promis par Poutine].

Les présidents Donald Trump et Vladimir Poutine ont déclaré à la presse que leur rencontre de deux heures, le lundi 16 juillet à Helsinki, était un succès. Mais, l’impression reste qu’il y avait très peu d’accord entre eux sur les questions qu’ils ont abordées, y compris l’Iran, la Syrie ou la Crimée. Ni l’un ni l’autre n’a fait référence au retrait de l’Iran et de ses supplétifs de Syrie, comme l’a exigé Israël. Poutine semblait dire que la sécurité israélienne était déjà servie par l’accord israélo-syrien de séparation des forces de 1974 sur le Golan et il a conseillé de l’étendre à la frontière syro-jordanienne. Trump a souligné : “Nous parlons tous les deux à Benjamin Netanyahu, nous travaillons avec lui sur la Syrie et sommes d’accord sur l’importance de la sécurité d’Israël.”

En ce qui concerne l’Iran, le président américain a déclaré: “Nous ne laisserons pas l’Iran profiter de notre campagne contre Daesh” et a conseillé de renforcer “la pression sur l’Iran” pour pousser ce pays à abandonner ses plans nucléaires et “stopper sa campagne de violence à travers le Moyen-Orient”. “Le président russe n’a pas repris sur ce point, indiquant un manque d’accord. Quand un journaliste a interrogé Trump au sujet de la présence militaire américaine dans l’est de la Syrie, il a répondu sèchement qu’il existait des moyens de gérer la coopération militaire américano-russe en Syrie et qu’ils étaient efficaces. Cette question semblait également avoir été laissée ouverte.

Il semblerait que la spéculation élevée avant le sommet d’un accord en cours entre les deux présidents pour que l’Iran quitte la Syrie en échange d’un retrait militaire américain était hors de propos. Les deux dirigeants ont également glissé sur le programme nucléaire iranien, à l’exception du commentaire de Poutine selon lequel l’accord nucléaire de 2015 a été bénéfique en ce sens qu’il a fait progresser le régime de non-prolifération (?).

Trump et Poutine ont tous deux promis un nouveau départ pour les relations américano-russes. Poutine a déclaré: “La guerre froide est un phénomène du passé” et a énuméré les problèmes mondiaux qui bénéficieraient de leur coopération. Trump a déclaré : “Nos relations n’ont jamais été pires que maintenant – jusqu’à ce que tout change, il y a quatre heures”, quand leur rencontre, dit-il “s’est très bien passé”. Cependant, les accusations d’ingérence russe aux élections américaines ont lourdement pesé. Trump a dit qu’il avait soulevé la question et les deux présidents en ont longuement discuté. “Je ne prendrai pas de décisions sur la politique étrangère pour apaiser les critiques partisanes”, a insisté Trump et il a répété qu’aucune collusion n’avait été prouvée. Poutine s’en est tenu à son rejet de ses accusations. “L’Etat russe n’a jamais interféré et n’interviendra jamais dans les élections américaines”, a-t-il souligné. “Il n’y a pas une once de preuves contre nous” et il a offert d’ordonner aux officiers des renseignements russes de coopérer avec le Conseiller Spécial Robert Mueller.

D’autres sujets abordés ont été la coopération fructueuse dans le domaine du contre-terrorisme, la Corée du Nord, la Crimée, l’Europe et l’espoir du président russe de travailler avec les Etats-Unis sur les prix du carburant. Ils ont tous les deux convenu que davantage de conversations étaient nécessaires pour aborder toutes ces questions et que, dans le même temps, des équipes conjointes se mettraient au travail pour les explorer davantage.

Écrit par : Corto | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Je crois que Marianne prend les mêmes drogues hallucinogènes (une toxico, une faussaire de l histoire et une troll) que Mme Corbo, ou c est la même clone après Léo dit Corbo qui a disparu de la circulation à une vitesse grande V!

Quand je me droguerais comme Corbo le noir, alias Marianne, je répondrais mais cela n est pas ni pour demain ni pour après demain...

Bien à Vous, M. Joseph Daher
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

@Marianne,
Vous polluez ce blog en tant que faussaire de l histoire et menteuse.
La Résolution 68/262 de l'Assemblée générale des Nations unies concernant l Ukraine n a pas été adoptée grâce ou à cause du véto russe (ça dépend de quelle côté on s y trouve, à mon humble avis, je dis grâce à...mais ceci est tout autre sujet de discussion)

Je parle de 70 résolutions de l Assemblée Générale (AG)et du Conseil de Sécurité (CS) de l ONU et votées contre Israel qui les a balayées honteusement sans aucune représaille bien que d autres pays ont été rasés par une seule unique décision votée de l AG et/ou du CS de l ONU.

Dura lex, sed lex...


NB: Par respect à l Editeur de ce blog, M. Joseph Daher, Corto doit cesser de se cacher sous @Marianne....

Le résultat de ses efforts a été le seul véto de la part de la Russie.

Écrit par : Charles 05 | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Parlons en de la Résolution 497 adoptée et votée le 17 décembre 1981 par le Conseil du Sécurité de l ONU!

Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km² du plateau du Golan qui appartient à la Syrie et annexé après la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km² du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.



https://fr.sputniknews.com/international/201807161037226183-syrie-armee-reprise-israel/

Écrit par : Charles 05 | 17/07/2018

Répondre à ce commentaire

Charles écrit :

" le peuple syrien tant que le Gvt Syrien et ses alliés, la Russie et l Iran (alliés légitimes comme les USA et la Saoudie sont les alliés d Israel au mêm tarif, non?)"

La différence est que, Trump n'a pas reçu 7 le mollah en chef à la Maison-Blanche comme Poutine a reçu le premier ministre israélien !!!!!!!

Poutine est devenu un ami proche de Netanyahu, on ne peut dire de même en ce qui concerne Trump et ses homologues iraniens, pour le moins qu'on puisse dire !


Charles, dans chacun de vos commentaire, il y a chaque fois des trucs qui ne jouent pas !

Comme ce que je viens de souligner !!

Écrit par : Marianne | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Il me semble que des commentaires sont censurés alors que d'autres, insultants sont publiés !

Écrit par : Marianne | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Tout le monde aura remarqué que le troll Maurice Jaccard, après avoir longtemps utilisé le pseudo Corto, continue à polluer les blogs qui acceptent de le publier en signant Marianne.

Écrit par : Mario Jelmini | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Le chef du Kremlin a appelé à régler la situation autour du plateau du Golan, dont une grande partie est occupée par Israël, suite à la victoire sur les terroristes sur le sol syrien.

Après la victoire définitive sur les terroristes opérant en Syrie, il faudra régler le problème des hauteurs du Golan, a déclaré lundi le Président russe Vladimir Poutine à l'issue des entretiens avec son homologue américain Donald Trump à Helsinki.

https://fr.sputniknews.com/international/201807161037231119-syrie-golan-poutine/

------------------------

Moralité de cette histoire, pensez vous qu il ne faudrait pas remercier vivement l Armée Syrienne Loyale, les Iraniens et la Russie car sans leur travail, le Sud Est de la Syrie (comme ailleurs en Syrie) n aurait pas été libéré des sales djihadistes? Certainement que ce n était pas le job d Israel de le faire et je dirais même qu Israel comme la Turquie et la Saoudie Salafiste avaient soutenu, aidé, soigné et payé des salaires mensuels faramineux à ces sales coupeurs de tête. Ces trois derniers pays cités font partie de l ensemble de 7 pays dits « démocratiques » mais pro-terroristes" en Syrie et comme disait un autre adage, « démocrates » et pro-terroristes, l un n empêche pas l autre :) .

Grâce à ce nettoyage du Sud Est de la Syrie, la résolution 1974 de l ONU de désengagement militaire syrien et israelien dans cette zone du Jolan/Golan va être remise en marche selon Poutine et Trump. Il semble même que M. Nétanyahou a "salué" cette idée mais on n est pas dupe, qui vivra verra...:)

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

@Mario Jelmini,
Je salue le courage de vos écrits.
Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini@ Cessez un peu de vous prendre pour le shérif de tous les blogs. La politique des pseudos est très mal foutue sur ces plateformes. Normalement, on ne devrait pouvoir avoir le droit d'écrire sous pseudo qu'après accord avec le responsable des blogs qui devrait connaître votre nom et votre adresse. Ce n'est pas le cas ici, malheureusement. Vous-même correspondez tous les jours avec jean jarogh, qui signe aussi JJ, Dr Zinzin et Ignaz. Alors...

Écrit par : Géo | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Justement, Géo: Jean Jarogh, lui, ne cherche pas à se cacher. Tout le monde sait que JJ, le Dr Zinzin, Ignaz le moyne des sables, c'est Jean Jarogh qui laisse s'exprimer, sous différents noms d'emprunt, les différentes facettes de sa personnalité. Jean Jarogh n'a rien d'un troll, au contraire de Maurice Jaccard.

Écrit par : Mario Jelmini | 18/07/2018

Oui à la note de Géo.

Monsieur Jelmini joue au responsable des blogs et ne respecte en rien les règles du jeu concernant les blogs.
A commencer par le respect de l'anonymat des commentateurs.


Erdogan ne dispose-t-il pas désormais de tous les pouvoirs autant et comme il lui plaira à commencer par avoir à sa disposition les moyens de faire disparaître qui le dérangerait ou gênerait…?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

@ Mme Belakovsky.

Tout en haut de cette page, colonne de droite, au-dessus de la photographie format passeport de M. Daher, il est écrit:
"Merci de respecter les règles fixées par la Tribune de Genève qui nous héberge: soyez courtois, concis et pertinent!"

Le sinistre Maurice Jaccard alias Corto m'ayant insulté sur le blog de Pierre Jenni, j'ai réagi. N'aurais-je pas dû? Ayant été amené à rechercher la véritable identité du soi-disant Corto afin de pouvoir déposer plainte contre lui, je n'avais aucune raison de ne pas la dévoiler lorsqu'elle m'a été connue. En effet, aucun commentateur de blog ne peut se prévaloir d'un droit à l'anonymat.

M. Daher fait ce qu'il veut sur son blog. J'observe toutefois qu'après avoir invité ses lecteurs à se monter courtois, concis et pertinent, il a publié aujourd'hui-même commentaire signé Corto me visant nommément et dont le moins qu'on puisse dire est qu'il est extrêmement discourtois et impertinent.

Cela dit, Mme Belakovsky, je vous félicite de signer vos commentaires de votre vrai nom.

Écrit par : Mario Jelmini | 19/07/2018

Le Mario, l'inculte qui ne sait que faire du copier-coller avec des proses incompréhensibles, les mêmes qui ont endormi l'Europe pendant 15 siècles, ce type ne doit pas avoir la conscience tranquille, attendez que "Corto" s'occupe de son cas !!

Et qui dit que Mario Jelmini n'est pas un pseudo, dans tous les cas il s'agit d'un catholo-socialo spécialisé dans le pompage de fonds attribué au social, je vais me renseigné sur ce type !

Désolé Monsieur Daher, mais si les propos deviennent allusifs c'est que les arguments de mes contradicteurs sont à bout de course !

Ne faites de votre blog, une poubelle comme c'est le cas un peu partout !!

Écrit par : Corto | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán arrive mardi en Israël pour une visite officielle.
Il sera notamment reçu par le Premier ministre et les deux grands-rabbins d’Israël et se rendra au musée Yad Vashem ainsi qu’au Kotel.

Et pour bien montrer sa position pro-israélienne, il ne se rendra pas à Ramallah contrairement à ce que font la plupart des autres visiteurs européens, mais par “courtoisie”, il enverra son vice-Premier ministre à Beit Leh’em pour visiter l’église de la Nativité.

Viktor Orbán, comme d’autres dirigeants d’Europe de l’Est est en pointe dans l’Union européenne contre l’Islam rampant, il exprime toujours des positions très favorables à Israël et entretient de très bonnes relations personnelles avec le Premier ministre Binyamin Netanyahou. A la fin de l’année 2017, lorsque Federica Mogherini a voulu faire voter une résolution contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, Viktor Orbán a pris l’initiative de voter contre, avec trois autres dirigeants d’Europe de l’Est, brisant ainsi l’unanimité requise pour l’adoption de cette résolution scélérate.

Au mois d’avril, Viktor Orbán et son parti conservateur-souverainiste Fidesz ont remporté une éclatante victoire lors d’élections avec près de 50% du total des suffrages. C’est la première fois dans l’histoire de la Hongrie post-communiste qu’un parti remporte des élections pour la troisième fois consécutive.

De par ses positions tranchées et sortant du “politiquement correct”, un peu comme le président Donald Trump, Viktor Orbán est décrié par les milieux libéraux ouest-européens et les médias. Il est même qualifié d’antisémite, notamment pour son farouche combat contre le milliardaire juif d’origine hongroise George Soros, qui lui est par contre un anti-israélien avéré!

Le rav Shlomo Kovesh, qui dirige le Beit ‘Habad de Budapest dément catégoriquement cette accusation d’antisémitisme. Il entretient d’excellentes relations personnelles avec le Premier ministre hongrois: “Viktor Orbán a une attitude très positive envers la communauté juive de Hongrie, le gouvernement hongrois sous sa présidence est très sensible à la question juive, les Juifs peuvent se promener librement en kippa et tout acte antisémite est rapidement et efficacement géré par la police”. On ne peut pas en dire autant de certains “pays éclairés” d’Europe occidentale…

Le rav Kovesh souligne que la visite de Binyamin Netanyahou à Budapest l’an passé a beaucoup influencé la qualité des relations entre les deux pays, au point que Viktor Orbán ait déclaré qu’Israël constitue un exemple pour la Hongrie.

Écrit par : Corto | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Syrie : Niraz Saied, palestinien primé meurt dans une prison du régime

Un photographe palestinien de Syrie récompensé par l’Union européenne (UE) et l’ONU pour son travail durant la guerre qui ravage ce pays est mort dans une prison du régime syrien, trois ans après son arrestation, ont annoncé lundi ses proches.

“Il n’y a rien de plus difficile que d’écrire ces mots, mais Niraz ne doit pas mourir en silence. Ils ont tué mon chéri, mon époux, mon Niraz (…). Niraz est mort dans les prisons du régime syrien”, a indiqué sa femme Lamis Alkhateeb, réfugiée en Allemagne, sur son compte Facebook.

Elle n’a pas précisé comment la nouvelle lui était parvenue.

Ahmed Abbassi, un ami de M. Saied, interpellé en 2015, a confirmé son décès. “Aux premiers jours de son arrestation, on savait qu’il était en vie. Mais après on était sans nouvelle”, a-t-il indiqué.

Des organisations de défense des droits de l’Homme accusent régulièrement le régime du président syrien Bachar al-Assad de torture et d’exécutions extrajudiciaires.

Niraz Saied avait remporté fin 2014 le premier prix d’un concours de photographie organisé par l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) et l’UE avec un cliché pris dans le camp de Yarmouk à Damas où il vivait.

Créé par l’ONU dans les années 1950 pour accueillir les Palestiniens fuyant la guerre israélo-arabe après la création de l’Etat hébreu en 1948, le camp s’est transformé au fil des décennies en un quartier résidentiel et commercial de Damas.

Après des années d’affrontements entre rebelles et combattants prorégime, le camp était tombé en 2015 sous la coupe des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) avant d’être repris en mai par le régime.

M. Saied avait 23 ans lorsqu’il avait remporté le concours de l’UNRWA et de l’UE.

Sa photo en noir et blanc, intitulée “Les trois rois”, représentait trois frères en bas-âge, attendant une évacuation pour recevoir des soins médicaux. Sur le cliché, la tristesse et la douleur peuvent se lire sur leur visage.

“J’ai toujours eu l’impression que dans chaque portrait d’une famille palestinienne, on peut voir l’ombre d’un absent, et c’est pour cela que mes photos sont faiblement éclairées”, avait-il confié à l’époque, cité par un communiqué de l’UNRWA.

Il avait rencontré sa femme en 2014 lors du tournage du documentaire “Les Lettres de Yarmouk”, qui reprenait des vidéos tournées par le jeune homme, illustrant le difficile quotidien du camp durant la guerre qui a débuté en 2011.

Écrit par : Corto | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Erdogan est un islamo nazi, rien à voir avec les dirigeants occidentaux, aucune comparaison sauf être à côté de la plaque.

Les Turcs avides de Liberté et d'élégance doivent se révolter contre ce valet et monarque de l'islam. En particulier les femmes et tous les jeunes .
Ce type est extrêmement dangereux pour l'Europe et la paix dans le monde.

L'Occident n'a rien à voir ou à faire avec cet islam aux croyances zinzins -ou mortifères. Interdire ce concept reste la seule solution afin d'éviter le pire comme avec Hitler.

https://blog.sami-aldeeb.com/2018/07/16/le-totalitarisme-islamique-va-lemporter/

merci de me publier.

Écrit par : NOËL Pierre | 18/07/2018

Répondre à ce commentaire

Vous serez étonnés de savoir qui sont les 7 principaux pays qui auraient soutenu Daêch en Syrie ! Des pays dits "démocrates" mais qui se sont comportés comme des pro-terroristes! Ne dit on pas que l un n empêche pas l autre!
-------------------------
Le site canadien, « Global Research » a publié, dans son édition du 24 décembre 2016, un article dans lequel il dresse une liste nominative de sept pays désignés comme ayant soutenu le mouvement terroriste de Daêch comme s’apprête à publier l’écrivain australien Tim Anderson dans un prochain livre.
Dans ce qu’il appelle la « guerre sale en Syrie », l’auteur donne un aperçu du rôle de chacun des pays mentionnés.

http://www.espacemanager.com/7-principaux-pays-auraient-soutenu-daech-en-syrie.html
---------------

Le mouvement de Daêch (appelée à l’époque, « Etat islamique pour l’Irak et Echam ») en vue d’empêcher un rapprochement entre l’Irak et l’Iran.

--C est ainsi que le Royaume d’ARABIE SAOUDITEaurait reçu, dès 2006, des directives de Washington pour créer en 2011, toujours selon la même source, l’Arabie Saoudite aurait équipé le soulèvement armé à Darâa en Syrie.

--Quant à la TURQUIE, elle s’était chargée de créer un corridor sécurisé pour entrer par le nord de la Syrie tout en créant le Front d’Al Nosra-Al Qaeda en collaboration avec les Saoudiens et en aidant à la vente du pétrole saisi par Daêch, sans oublier l’aide médicale aux rebelles.

--L’Etat de QATAR aurait offert, entre 2011 et 2013 des milliards de dollars au profit des Frères musulmans liés à des groupes islamistes avant de soutenir l’alliance de l’armée dite d’El Fateh et l’axe turco-saoudien.

--Pour sa part, ISRAEL a fourni des armes et du matériel médical à tous les combattants islamistes dont notamment, Daêch et Al Nosra sans oublier l’aide à travers les points de coordination au Golan occupé.

--La Grande Bretagne et la France ont contribué à l’armement des groupes des rebelles  islamistes d’une manière aussi régulière que substantielle.

--Et les ETATS-UNIS D AMERIQUE ont eu un rôle global de coordination/planning selon le même site dans le sens où ils dirigeaient les activités de tous les pays soutenant Daêch tout en exploitant les bases militaires en Turquie, en Jordanie, au Qatar et en Irak.
-------------------------
NB: Ni la Russie ni l Iran non plus n ont nullement soutenu (bien au contraire...comme nous tous, nous le savons!) Daech/Al Qayda et sa Branche d Al Nosra (Al Nosra fait du bon boulot en Syrie, dixit l Escroc Fabius en 2012).

Sur ce....Amen et bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/07/2018

Et la société suisse Holcim-Lafarge a financé directement à hauteur de plus 50 millions de dollars les membres de daesh en Syrie, il y a quelques jours le président de la confédération recevait en grande pompe le président iranien !

Donc, l'Iran soutient daesh !

Écrit par : Marianne | 19/07/2018

Répondre à ce commentaire

marianne(=Corto=)
Votre raisonnement sur l Iran, Daech, la Suisse et Holcim Lafarge est identique à celui d un toxico, drogué à mort et qui ne sait plus quoi dire de cohérent. Continuez y ainsi, vous nous rendez un grand service, vous voyez ce que je veux dire!

Sans autre.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/07/2018

Comment les réseaux de trafiques de drogues et autres financent les djihadistes sur le continent européen et qui organisent les filières qui alimentent ces trafics ?

Le hizbollah iranien est le plus important réseau de trafics de drogue au niveau planétaire et particulièrement sur le continent européen, cocaïne, cannabis, héroïne, drogues synthétiques, sans oublier les millions d'armes de guerre répandues sur une bonne partie de l'Europe.

Comment les shiites tiennent les mouvements sunnites par le fric et les armes provenant des trafiques, mais c'est un sujet dont Charles n'a jamais entendu parler !

Et il faut qu'il comprenne également que la Russie n'a jamais été et ne sera jamais un allié de l'Iran, la Russie vent ses vieux stocks de mitrailles aux bouffeurs de pistaches socialo-islamistes, mais si Poutine ne supporte pas quelqu'un sur cette planète, c'est bien les mollahs en tenues de danseuses !

Charles ignore que depuis quelques mois, plus de 90 bases militaires iraniennes en Syrie ont été caramélisées, et que c'est en collaboration avec la Russie !!!

Bonne nuit "l'artiste" !!!

Écrit par : Marianne | 19/07/2018

Répondre à ce commentaire

@Marianne(=corto),
C est vrai que Poutine aime Netanyahou et il connaît les arrières pensées de cet extrémiste de droite sioniste israelienne et pro-terroriste, pro-Deach et pro Al Qayda du nébuleux Ben Laden, donc Poutine aime Bibi le gros menteur autant que ce dernier, sioniste d extrême droite pro-nazillon aime la Russie dont c est le néant.

Sur ce sujet Elie Branavi avait dit que la non reconnaissance d Israel quant à à un Etat palestinien va conduire Israel à sa perte ce qui est entrain de se faire. Et Amen!


Sans autre,
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/07/2018

Monsieur Jelmini,

N'avez-vous jamais insulté une personne ou une autre sans pour autant, pour tort moral, juriste, vous connaissez, être attaqué en justice?

Si l'on recherchait l'ensemble des pseudos par moi tentés, comme nous en avons le droit, on serait époustouflé par le résultat, pourquoi? parce que vous, un.e ou deux autres, ne cessez de vous empresser de donner le nom de la personne, selon laquelle, qui a choisi un pseudonyme.

Par vos démarches, qui ne sont en aucun cas pas du ressort d'un teneur de blog vous avez réussi à faire disparaître le blog de Pierre Jenni.

L'attitude de Pierre Jenni était plus que déconcertante, certes, mais il avait au moins un sens de la politesse comme de la discrétion en s'adressant à ses correspondants généralement amicalement tout en respectant leurs pseudos.

Parce que teneur de blog vous êtes en mesure, Lucifer vous accordant ses lumières, selon vos déclarations d'amour à ce ange… de savoir immédiatement qui est larigot et, à moins d'un miracle, éclairerez des commentateurs qui attendraient sans doute autre chose de la part d'un teneur de blog.

Écrit par : larigot | 19/07/2018

Répondre à ce commentaire

L'Ei es musulman avec pour référence le coran, les Hadihs et la Sunna. Les propagandistes musulmans, incultes en Histoire et pro musulmans, accusent les USA, Israël et autres pays Occidentaux. Hors, Erdogan l'islamo-nazi, et ses alliés musulmans.

ceux-ci et d'autres africains racistes s'en donnent à coeur joie pour brûler les voitures, casser les vitrines et brûler des écoles et autres établissements publics ou non.

Fermer les commentaires aux propagandistes antisémites et interdire l'islam tel qu'il est apparu depuis des années avec des mises en garde sur les bouqujins islamikazes en rien révélés est la solution pour éviter le pire.

Je me répète assez et trop souvent même si ça ne plaît pas aux faux Athées rouges
verts, roses et autres croyants de toutes les couleurs et partis politiques. je m'en tape.

La vie des enfants et petits enfants sera faite de révoltes et de guerre à cause du manque de discernement et des pétro-dollars.

Merci Joseph Daher pour la Liberté d'expression. Merci également pour votre vigilance sur la propagande anti sémite, homophobe, anti USA, anti Russe etc.

Votre blog peut devenir un excellent moyen d'informer sur la réalité du monde.

Écrit par : NOËL Pierre | 19/07/2018

Répondre à ce commentaire

larigot, si ces idiots opèrent de la sorte, c'est uniquement parce que leurs arguments sont usés et ils n'ont plus que la chienlit pour défendre leurs idéologies fascistes, les fascistes ont toujours agis de la sorte !

@Pierre Noël, tous les états arabes devenus ouvertement fascistes étaient tous lors de leurs créations, laïques et socialistes !!

Écrit par : Marianne | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

Cependant, leur "laïcité" ainsi que le "socialisme" ont très vite laissés la place à l'islam, la seule constante est le fascisme !

Écrit par : Marianne | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

@Pierre Noël, des millions d'arabes et de musulmans fuient leurs pays, il faut savoir que n'importe qui, qui vivrait dans ces enfers, comme la Syrie, l'Algérie, l'Iran, le Soudan pour ne citer que ces 4, préfère risquer la mort que de rester vivre dans de pareil usines à chaos !

Et l'Europe collabore très étroitement avec ces "gouvernements" fascistes, nazis, antisémites et rongés par des corruptions illimités, ceux qui sont tombés comme kadhafi ont laissés des magots impressionnants, pratiquement tous en Suisse, en tout cas, initialement en Suisse, kadhafi avait 427 milliards sur un seul compte à Genève, arafat, 25 milliards, l'iranien khameney a avoué possédé sur un compte privé en Suisse plus de 95 milliards, (je parle en dollars, ils sont tous anti-américains, mais ne jurent que par le dollars), ben ali le tunisien avait 40 milliards, moubarack également 40 milliards, je ne parle que des comptes en Suisse, ils ont ou avaient également comptes privés ailleurs.

Donc, tous ce fuyards ne font que venir en Europe pour ne plus avoir à confronter ces dictateurs-pilleurs en contrats avec des banques pourries, les mêmes qui soutenaient le régimes nazi durant les années 20-30 et 40 !

Attention, ne mettons pas toutes les banques suisses dans le même panier, certaines semblent avoir certaines rectitudes !

Donc ces migrants fuient ces enfers, mais également leurs bourreaux profitent de ces vagues de migrations, également les membres des services des dictateurs s'infiltrent dans la foulée !

Dans la plupart de ces pays, l'islam est l'un des seuls slogans acceptable, (excepté mort à Israël et aux USA, ces totalitarismes sanguinaires gardent l'idéologie coranique sous le coude, elle n'est en rien contradictoires avec leurs totalitarismes, simplement que des luttes internes apparaissent au nom de l'islam, mais cela ne dérange en rien les dictateurs qui au fur et à mesure, font remonter leurs curseurs d'acceptation de la charia, cela ne les dérangent pas, car le modèle islamiste est totalement compatible avec leurs habitudes de domination totale, de ce fait, les populations ne font que de s'auto-punir sur un fond socialo-islamiste !

L'Europe doit faire très attention, premièrement parce que ces vagues d'immigrations sont et seront de plus en plus importantes en nombre et que l'église catholique est très intéressée par ce modèle pseudo-mystico-totalitaires, comme ce fut le cas en Europe pendant 15 siècles !

Les chrétiens ayant vécus des siècles dans les pays arabes, sont éradiqués ou massacrés dans leurs pays, au Liban, 80% des chrétiens ont fuis, Monsieur Daher peut me corriger, en Syrie et en Irak, c'est la même chose, en Egypte, si les fréres-musulmans étaient restés au pouvoir, ce serait l'enfer pour les chrétiens, même si avec Al-Sisi ce n'est pas très sécurisant !

Il faut également savoir que dans un pareil contexte, il est faut de parler de courants extrémistes, dans ces pays tout est extrémiste et sous très haute tension !

Écrit par : Marianne | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

Marianne,

Une question à propos des élections que l'on évoque la France ou la Turquie: quel est le contrôle des résultats des votations

ainsi que le "secret" des urnes?

comment comprendre le pouvoir sans limites et pérenne accordé à M. Erdogan par une population aux abois, contrainte et vivant sous la peur (journalistes enfermés, etc.

Personne n'ignorait les penchants de M. Macron pour les riches.

A partir de maintenant les chômeurs, par manque d'emploi ou qualifications non adaptées ne sont plus des fainéants, l'ancienne inconditionnelle comme allant de soi dénonciation dégradante les concernant, mais désormais chômeurs… donc "profiteurs"!

En réalité, qui "profite" de qui?

Avoir choisi, comme officiellement prétendu, M. Macron parce que "jeune et beau"!

On sait que de Gaulle traitait les Français de "veaux"... mais à un point pareil!

Votations, résultat: quel contrôle réel et intègre?


Question sur autre chose: savez-vous, Marianne, s'il est exact qu'en Israël la langue arabe est reléguée aux poussières des greniers?

Écrit par : larigot | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

Larigot, la langue arabe se porte très bien en Israël, c'est la deuxième langue nationale et c'est la deuxième langue la plus parlée également !

Par contre, si l'on parle de la population arabe en Israël, il est certain qu'elle s'assimile à grande vitesse au mode vie israélien, disons au mode de vie occidental.

De plus en plus de musulmans se sentent israéliens, insistent pour incorporer les rangs de Tsahal et vivent comme les autres israéliens cependant ils continuent de parler arabe, de manger arabe (ça tous les israéliens le font également) et de contribuer à la culture arabe, musique, littérature et autres formes d'expressions artistiques que les arabes d'autres pays ne peuvent plus tellement pratiquer en raison de dérives islamistes !

Si l'on veut, Israël reste peut-être l'un des dernier bastion vivant de la culture arabe, par exemple des tubes du top50 arabes ont été créés en Israël comme celui-ci qui ravit les populations arabophones de l'ensemble des pays arabes et qui ne manque pas d'un certain sarcasme :

https://vimeo.com/123067121?ref=fb-share&1

Bien à vous d'Israël !

Écrit par : Marianne | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

@Larigot,

Israël "produit" des musulmans différents des musulmans que vous croisez dans le pays arabes et en Europe, ils sont éduqués, 17 universités arabes en Israël, ils sont conscient de la chance qu'ils sont d'être en Israël et se sentent de plus en plus prêts à défendre le mode de vie israélien !

C'est ce que redoutent le plus, les dictateurs arabes de l'ensemble du monde arabe, un modèle arabo-musulman fonctionnant démocratiquement et hautement éduqué !

La population musulmane d'Israël est la population la plus instruite de la planète, c'est ainsi qu'Israël a décidé de vivre avec ses populations musulmanes, en les poussant vers les universités, aujourd'hui, de très nombreuses facultés sont dirigées par des professeurs musulmans, également dans le privés et les entreprises hightech !

Larigot, avez-vous vu des musulmans israéliens venir se réfugier en Europe ?

Écrit par : Marianne | 20/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.