09/07/2018

Maroc, Solidarité contre la répression

Le 26 juin dernier, la justice marocaine a condamné à de lourdes peines de prison les manifestant·e·s du mouvement populaire rifain de 2016-2017. Les principaux meneurs ont écopé de 20 ans de prisons, dont Nasser Zefzafi, figure emblématique de ce mouvement. A l’annonce du verdict, plusieurs tentatives de manifestations ont été réprimées par la police dans des villes du Rif, donnant lieu à de nouvelles vagues d’arrestations.

 

Quelques jours après, un journaliste marocain qui avait couvert la révolte du Rif a été condamné trois ans de prison.

Ces condamnations s’inscrivent dans un climat toujours plus répressif ; dans un pays qui, depuis l’année dernière a emprisonné pour raison politique plus de 1000 détenu·e·s.

La solidarité avec les prisonniers politiques du Rif et du Maroc et avec toutes les mobilisations populaires est plus que jamais nécessaire.

Joseph Daher

Article publié dans le journal solidaritéS: https://www.solidarites.ch/journal/d/article/8765

16:00 Publié dans Maroc, Oppressions | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.