02/10/2017

Après la victoire massif du oui pour l’indépendance, les menaces et pressions s’accentuent contre le Kurdistan Iraquien

Avec une victoire du oui à plus de 92% en faveur de l’indépendance et une participation atteignant les 72%, les résultats du référendum sont sans appel et ont confirmé l’engouement populaire de la grande majorité de la population kurde vu les semaines avant le vote.

Des scènes de liesse populaires ont également eu lieu chez les populations kurdes dans les pays voisins pour fêter la victoire du oui. Les habitants d’un certain nombre de villes en majorité peuplée de kurdes dans le nord-ouest de l’Iran, notamment Marivan et Baneh, ont bravé les menaces de répressions par les autorités iraniennes, et on célébré la victoire en dansant dans les rues et chantant des slogans faisant l’éloge des mouvements nationalistes kurdes. Des affrontements entre les manifestants et les forces de sécurité se sont néanmoins déroulés dans les villes de Mahabad et de Sanandaj. À Sanandaj, la foule a agité le drapeau du Kurdistan interdit en Iran. Pour rappel, les régions peuplés en majorité kurde ont été sévèrement réprimé ces dernières décennies par la République Islamique d’Iran, et de nombreux militant-es kurdes croupissent en prison, très souvent condamnés à de longues peines d’emprisonnement et de mort.

De manière similaire n Syrie, dans les territoires contrôlées par le PYD, la branche syrienne du PKK, de nombreuses manifestations populaires ont fêté la victoire du oui dans plusieurs villes comme Qamishli, Amouda, Derik (Malakiyya).

Lire la suite

18:01 Publié dans Etats Unis, Iraq, question kurde, résistance, Syrie, Turquie | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |